profanateur


profanateur

profanateur, trice [ prɔfanatɶr, tris ] n. et adj.
• 1566; fém. 1829; lat. ecclés. profanator
Littér. Personne qui profane. Profanateur d'un objet sacré; d'une sépulture ( violateur) . Adj. Une main profanatrice et impie.

profanateur, profanatrice nom (latin profanator, -trix) Littéraire. Personne qui profane un lieu, un objet sacré. ● profanateur, profanatrice (synonymes) nom (latin profanator, -trix) Littéraire. Personne qui profane un lieu, un objet sacré.
Synonymes :
- sacrilège
profanateur, profanatrice adjectif Littéraire. Qui sert à commettre une profanation : Une main profanatrice.

profanateur, trice
n. Litt. Personne qui profane qqch.
|| adj. Main profanatrice.

⇒PROFANATEUR, -TRICE, subst. et adj.
A. —(Celui, celle) qui profane (ce qui est saint, sacré). Ce n'étoit plus le bon pasteur qui rapporte au bercail la brebis égarée, c'étoit Moïse dénonçant la sentence mortelle à l'infidèle adorateur du veau d'or; c'étoit Jésus-Christ chassant les profanateurs du temple (CHATEAUBR., Martyrs, t.1, 1810, p.235). Une sorte d'horreur religieuse l'envahissait, quoique le lieu n'eût rien de sinistre, en violant ce palais de la mort défendu avec tant de soin contre les profanateurs. La tentative lui paraissait impie et sacrilège (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p.174). Assuré que cet incendie dardait ses flammes contre les oblats profanateurs, il parcourait sans cesse du regard le ciel immense (BARRÈS, Colline insp., 1913, p.298).
[Appliqué à une chose, à un attribut de la pers., à une action] En empl. adj. Il leva contre le temple une main profanatrice (Ac. 1878-1935). [Maurras] sait que le salut de la société française n'est pas tout le salut, et toujours il lui sembla impie, téméraire, profanateur, de vouloir goûter l'humain comme divin (MASSIS, Jugements, 1923, p.219):
♦ Malheur à l'homme dont le verbe profanateur ment à la bribe d'esprit divin que le ciel lui a départie! En lui le parfait équilibre de l'esprit et de la matière est à jamais rompu. Le menteur a cessé d'être l'expression suprême de l'identité de la substance et du sentiment, du corps et de l'âme, du monde intérieur de l'amour et de l'univers extérieur du beau.
MILOSZ, Amour. init., 1910, p.160.
B. —(Celui, celle) qui attente au respect dû à quelque chose. Profanateur effronté de la langue universelle et de ses plus grands noms, le dernier des hommes après ceux qui l'aiment! (J. DE MAISTRE, Soirées St-Pétersb., t.1, 1821, p.276).
[Appliqué à une chose] Chênes, qui protégiez Bourbon et Gabrielle, (...) Ah! que du bûcheron le fer profanateur Jamais n'ose outrager votre auguste vieillesse! (FONTANES, OEuvres, La Forêt de Navarre, 1821, p.12). Ce travail profanateur (...) [celui du librettiste] (BERLIOZ, À travers chants, 1862, p.331).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Ac. 1694-1878: -teur; 1935: -teur, -trice. Étymol. et Hist. 1566 (H. ESTIENNE, Apologie pour Hérodote, éd. P. Ristelhubert, t.1, p.199). Empr. au lat. chrét. profanator de même sens; cf. 1462 prophanans «profanateur» (Hist. de Metz, V, 741 ds GDF.). Fréq. abs. littér.:41.

profanateur, trice [pʀɔfanatœʀ, tʀis] n. et adj.
ÉTYM. 1566, masc.; 1829, fém.; lat. ecclés. profanator.
Littér. Personne qui profane (qqch.). || Profanateur d'un temple, d'un objet sacré ( Impie, sacrilège), d'une sépulture ( Violateur).
0 Si nul profanateur n'eût touché vos offrandes;
Si nul reptile impur sur vos chastes guirlandes
N'eût traîné ses nœuds flétrissants (…)
Hugo, Odes et Ballades, II, I, I.
Adj. || Main profanatrice, geste profanateur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • profanateur — profanateur, trice (pro fa na teur, tri s ) s. m. et f. Celui, celle qui profane les choses saintes. •   Le zèle qu il [Jésus] eut pour le temple, dont il chassa les profanateurs, démontra la sainteté de cette maison, jusqu à la veille de sa… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • profanateur — Profanateur. s. m. v. Qui profane les choses saintes. Jesus Christ chassa les profanateurs du Temple …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PROFANATEUR — s. m. Celui qui profane les choses saintes. ÉSUS CHRIST chassa du temple tous les profanateurs. Les profanateurs des choses saintes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PROFANATEUR, TRICE — n. Celui, celle qui profane les choses saintes. JÉSUS CHRIST chassa du Temple tous les profanateurs. Le grand prêtre traita Athalie en profanatrice du Temple. Il s’emploie aussi adjectivement. Il leva contre le Temple une main profanatrice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • profanatrice — ● profanateur, profanatrice nom (latin profanator, trix) Littéraire. Personne qui profane un lieu, un objet sacré. ● profanateur, profanatrice (synonymes) nom (latin profanator, trix) Littéraire. Personne qui …   Encyclopédie Universelle

  • sacrilège — 1. sacrilège [ sakrilɛʒ ] n. m. • 1190; lat. sacrilegium « vol d objets sacrés » 1 ♦ Profanation du sacré (1., 1o), acte d irrévérence grave envers les objets, les lieux, les personnes revêtus d un caractère sacré. ⇒ attentat, blasphème, impiété …   Encyclopédie Universelle

  • violateur — violateur, trice [ vjɔlatɶr, tris ] n. • 1360; lat. violator 1 ♦ Personne qui viole, profane ce qui doit être respecté. ⇒ profanateur. Violateur des lois. Violateur de tombeau. 2 ♦ (XV e) Vx ⇒ violeur. ● violateur, violatrice nom ( …   Encyclopédie Universelle

  • Carré musulman — Le carré musulman du cimetière militaire de Douaumont …   Wikipédia en Français

  • Christian Lude — Christian Lude, né Pierre Ducrocq, le 23 janvier 1913, à Paris 7e, ville où il est mort le 8 février 1978 dans le 3e arrondissement[1], est un acteur français. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Identification a l'agresseur — Identification à l agresseur L identification à l agresseur constitue un mécanisme de défense. Selon le point de vue psychanalytique, elle désigne un processus psychique inconscient qui vise à protéger le Moi en cas d agression (ou suite à l… …   Wikipédia en Français